Journée de collecte de protections périodiques

6 novembre 2022 Partenariat , Événement

Le Château d'Angers s'engage aux côtés de l'association angevine Règle On Ca contre la précarité menstruelle et vous convie à une journée de collecte citoyenne et de sensibilisation.

  

LE PARTENARIAT 

« Si tu peux, tu donnes; si tu as besoin, tu prends »

C’est sur ce simple principe que les visiteurs du château d’Angers peuvent désormais participer aux côtés du monument à la lutte contre la précarité menstruelle en se servant ou en donnant, en fonctions de leurs besoins et de leurs moyens, par l’intermédiaire de panières mettant à dispositions des protections périodiques placées dans les sanitaires du monument.
   

Grâce au partenariat conclu entre le Centre des monuments nationaux et l’association « Règle On Ça », le Domaine national du château d’Angers est le premier partenaire culturel à participer à cette démarche aux côtés de l’association dont les lieux de collecte et de dons étaient jusque-là surtout étudiants. Il contribue ainsi à l’élargissement du champ d’action d’une association locale engagée en relayant cette initiative auprès de ses 260 000 visiteurs annuels.

Le monument est soutenu dans cette démarche par l’Intermarché Angers La Madeleine qui offre des protections pour un montant de 150 euros, en complément des dons récoltés auprès des visiteurs. 

   

Journée de collecte le 6 novembre

Vous aussi, engagez-vous ! Venez participer à une journée de collecte dans l’enceinte du château le 6 novembre 2022 de 10h à 17h. Les protections périodiques récoltées tout au long de la journée grâce aux dons des visiteurs permettront d’alimenter les panières du château d’Angers, mais aussi des autres sites du réseau de l’association.

Les bénévoles de l’association seront aussi présentes pour échanger et informer sur les enjeux sanitaires, sociaux et écologiques de la lutte contre la précarité menstruelle.

Cet événement est organisé en partenariat avec Angers Info.

  

INFORMATIONS PRATQUES 

Evénement « Journée de collecte pour lutter contre la précarité menstruelle »
Avec l’Association « Règle On Ça »

Au Domaine national du château d’Angers
2, promenade du Bout-Du-Monde
49100 ANGERS
  

Modalités d’accès

> L'accès des monuments nationaux est soumis au respect des protocoles édictés par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le COVID 19. Consultez ces conditions d'accès spécifiques et leurs mises à jour régulières avant votre venue.

> Attention, en raison du plan Vigipirate, vous ne pourrez pas accéder au château avec trottinettes, vélos ou grosses valises et le monument ne propose pas de consignes.

> Les animaux ne sont pas acceptés sauf les chiens-guides et animaux accompagnateurs de personnes en situation de handicap.
   

Quand ? 

Le dimanche 6 novembre 2022
De 10h à 17h

Dernière entrée 16h45

Tarifs 

Gratuit

L’entrée dans le monument est gratuite les premiers dimanches des mois de novembre à mars.

  

L'ASSOCIATION "RÈGLE ON ÇA"

« Règle On Ça » est une association étudiante, créée en 2019 par des étudiantes de l’IUT d’Angers-Cholet. Elle a pour but de lutter contre la précarité menstruelle et plus particulièrement étudiante.  

Son action s’articule autour de trois piliers : la collecte de protections périodiques, par exemple à l’occasion de divers évènements ; le don, grâce à la mise en place de distributeurs de serviettes et tampons en libre-service ; la prévention et la sensibilisation par des campagnes de communication autour de thèmes en lien avec la précarité menstruelle.  

« Règle On Ça » promeut l’égalité en mettant à disposition des distributeurs de protections périodiques dans des lieux accessibles aux personnes valides comme à celles en situation de handicap. L’association est aussi attachée à l’inclusion, en mettant, lorsqu'il est possible, un distributeur dans un lieu mixte pour permettre notamment aux personnes transgenres d’avoir aussi accès aux protections périodiques. « Règle On Ça » a aussi pour valeur l’écologie via la distribution, quand cela est possible, de protections réutilisables permettant à l’association de sensibiliser à l’impact écologique des protections jetables. Enfin, l’association s’engage pour le respect du corps humain en informant sur les risques des protections périodiques (syndrome du choc toxique) et en mettant à disposition des protections plus respectueuses des parties intimes.

> Découvrez l'association !

  

LE CHÂTEAU D'ANGERS : UN MONUMENT ENGAGÉ

Les protections périodiques récoltées au château d’Angers bénéficieront en premier lieu aux personnes fréquentant le monument, mais elles pourront aussi être redistribuées sur les autres sites, notamment étudiants, du réseau de l’association « Règle On Ça ». Ce partenariat s’inscrit ainsi dans la démarche du Centre des monuments nationaux de faire de ses monuments des lieux ouverts, au service des populations de leurs territoires. Le château d’Angers a par exemple déjà participé cet automne aux côtés de 11 autres monuments nationaux à la semaine « Don du Sang et Patrimoine » qui a permis à l’Etablissement Français du Sang de récolter de nombreux dons. 

Les problématiques environnementales, sociales, sanitaires et sociétales qui animent l’action de l’association « Règle On Ça » sont aussi au cœur de la vie du monument depuis de nombreuses années.

Le château d’Angers participe en effet à des opérations locales ou nationales autour de la santé publique, l’écologie, ou l’inclusion comme avec « La journée citoyenne » de la Ville d’Angers ou encore « Octobre Rose », « Mars Bleu », « Fraternité générale ». En 2021, le château s’est aussi mobilisé dans la lutte contre le COVID 19 en accueillant un stand de l’ARS de sensibilisation à la vaccination.

En plus de sa politique tarifaire en faveur de la jeunesse, le monument accueille aussi tout l'année des chantiers-école dans ses jardins et suit des projets tuteurés via son service des publics pour la formation des jeunes professionnels. Il propose des offres culturelles ciblées pour des publics spécifiques ou des populations fragiles (personnes en situation de handicap, jeunes adultes, publics du champ social…). Le monument s’engage aussi sur des dispositifs sociaux en travaillant avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) ou la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). 

Enfin, le château et ses équipes œuvrent au quotidien pour l’environnement et la préservation de la biodiversité grâce à son entretien en « zéro phyto » des jardins et du bâti et son partenariat avec la LPO-Anjou.  

   

MenuFermer le menu